Marcher à pieds nus offre des vertus souvent insoupçonnées. Quels sont ces bienfaits ? Comment habituer vos pieds au earthing ? Préparez-vous à ranger vos chaussures, la suite de cet article pourrait bien vous surprendre !

La marche à pieds nus, un véritable retour à la nature

Marcher à pieds nus est une pratique malheureusement peu répandue en Europe. Appelée earthing ou encore grounding, cette « habitude » des plus naturelles est un véritable retour à la nature, ou plutôt une reconnexion avec l’essentiel. Alors, pourquoi l’idée de marcher à pieds nus peut sembler inappropriée en dehors d’un contexte familial ? À vrai dire, l’histoire et la culture de certains pays ont « normalisé » le port de chaussures au quotidien, lorsque d’autres populations ont échappé à ce phénomène. Personnellement, le grounding m’a conquis après un voyage en Polynésie où j’ai vécu 3 ans. Depuis, je marche à pieds nus dès que cela m’est possible… Et cette habitude n’a pas manqué de faire sourire certains de mes amis ou clients. Cependant, après quelques suggestions, ces mêmes personnes découvrent rapidement les bienfaits associés au earthing… L’essayer, c’est l’adopter !

Pourquoi marcher à pieds nus peut être bénéfique ?

Réapprendre à marcher pour soulager vos pieds Notre corps est comparable à une machine intelligente où chaque détail a son importance. À ce titre, une marche « naturelle » peut être décomposée en 3 phases d’appui :

  • Le talon
  • Les métatarses
  • Les orteils

Jusqu’ici, tout semble évident et sans grande importance… Et pourtant, marcher en étant chaussé peut perturber ce schéma et affecter votre bien-être. Effectivement, vos pieds ont la « lourde tâche » de supporter le poids de votre corps au quotidien… Perturber vos appuis reviendrait donc à infliger à « saboter » le travail de vos pieds, et les conséquences s’en ressentiront au fil des années.

Tonifier vos muscles

Marcher à pieds nus prodigue des bienfaits considérables sur votre organisme. Citons ici la circulation sanguine, par exemple, qui profite d’une meilleure fluidification après chaque pression sur votre voûte plantaire. Ce phénomène entraîne alors une meilleure oxygénation des tissus, de quoi tonifier rapidement vos muscles. Un remède miracle contre les sensations de jambes lourdes Vous penserez sans doute que la fluidification du sang prodiguée par le grounding peut également répondre aux sensations de jambes lourdes, puisque celles-ci sont directement liées au flux sanguin… Et vous aurez totalement raison ! Le saviez-vous ? Marcher à pieds nus dans l’eau (jusqu’à hauteur des genoux) est un exercice en aquathérapie particulièrement efficace pour traiter les sensations de jambes lourdes. N’hésitez pas à vous exercer lors de vos prochaines sorties à la piscine ou si vous visitez une station balnéaire.

Améliorer la digestion

En considérant les bienfaits indiscutables de la réflexologie, marcher à pieds nus offre des bienfaits sensiblement similaires. Parmi ceux-ci, le traitement de certains troubles digestifs (ou tout simplement l’amélioration de son système) est l’un des effets que vous pourriez constater après quelques semaines de marche à pieds nus. Par ailleurs, la stimulation du fonctionnement du foie est également une vertu de la réflexologie, donc du grounding « à plus faible intensité », vous en conviendrez.

Le grounding est idéal contre le stress

Les pressions lors de chaque pas déchaussé massent naturellement votre voûte plantaire. Ces ressentis permettent de limiter le stress et l’anxiété au quotidien… Pourquoi s’en priver ?

Et ce n’est pas tout !

Amélioration des fonctions de la glande thyroïde, bienfaits pour la respiration, réduction des douleurs, régulation de la glycémie… Marcher à pieds nus vous permet de prendre soin de votre corps tout en soulageant votre charge mentale.

Comment expérimenter le grounding de la meilleure façon qui soit ?

(Ré)apprendre à marcher à pieds nus est essentiel. En effet, si les semelles de vos chaussures ont protégé vos voûtes plantaires depuis de nombreuses années, le grounding pourrait vous laisser de « mauvaises impressions », voir même des sensations douloureuses. Voici quelques conseils pour expérimenter la marche à pieds nus dans des conditions optimales :

  • Cela va de soi, privilégier des sols plats sans cailloux est essentiel pour habituer progressivement la plante de vos pieds
  • De même, si vos chaussettes limitent les sensations de vos pieds sur le sol, celles-ci sont néanmoins recommandées si les températures ne sont pas idéales
  • Déchaussez-vous à votre rythme, votre confort reste et doit rester votre priorité
  • Attention à vos orteils, une blessure peut arriver en oubliant que vous n’êtes plus chaussé !

Marcher pieds nus nous emmène partout avec plus de ressenti et de conscience. Alors, conquis ?